Bien embrasser une fille, comment?

5 mai 2012

Non classé

 

La formule n’est pas aussi claire que celle du théorème de Pythagore mais ça vaut le coup de se lancer !!!
On embrasse d’abord avec son cœur, beaucoup plus qu’avec ses lèvres ou sa langue. Le baiser est le premier des contacts corps à corps. Ce geste véhicule donc l’émotion que l’on ressent. Sans émotion, une caresse, un massage, ou un baiser ne valent rien.

Embrasser, c’est caresser, câliner avec sa bouche. On peut commencer par les lèvres pour leur permettre de faire connaissance l’une avec l’autre, les toucher, les effleurer, les mordiller, les explorer avec la langue. Enserrer entre les siennes une des lèvres de son amoureux (se) … L’essentiel, c’est de ne pas zapper ce moment où la bouche est encore fermée, ne pas aller directement au baiser profond avec la langue. Car le baiser, comme l’acte sexuel aime les préliminaires. Et puis pensez aussi à varier les plaisirs avec baisers sur le visage avant de revenir à ses lèvres…
Quand les deux bouches s’entrouvrent, c’est le souffle de la vie qui passe. On se trouve au contact de la profondeur du corps de l’autre que l’on pénètre, avec sa langue. Cela ressemble à l’acte sexuel, et c’est pour cela qu’un baiser, c’est si intime.
Que faire avec sa langue ? C’est comme demander : pour une caresse, que faire avec ses mains ? Il n’existe qu’une réponse : tout ce que votre imagination est capable d’inventer !

Caresser la langue de l’autre pour percevoir sa chaleur, sa texture, explorer son palais, ses gencives et même ses dents, mordiller sa langue…
Il n’existe pas de technique garantie ! Ceux qui pensent qu’il faut tourner sa langue autour de celle de l’autre cinq fois dans un sens puis cinq fois dans l’autre passent à côté de l’inspiration et de la poésie !

Sache qu’on embrasse comme on aime. Si c’est juste un essai technique, ça se sentira ! Si c’est la première fois et qu’il y a beaucoup d’amour ou de désir, ça se perçoit aussi très bien, et c’est forcément réussi. Si ce baiser est pour l’autre juste un moyen de passer à des choses plus sérieuses, s’il pense seulement à faire l’amour, le baiser sera ressenti comme bâclé. Et c’est dommage ! Le meilleur conseil que l’on puisse donner pour réussir un baiser c’est : choisissez bien votre partenaire. C’est ce qui compte le plus !

Le « french kiss » ou la pelle ou la galoche et on en passe… Il est un degré au dessus du premier baiser car il est plus sexe. Cela demande aussi un peu plus de technique. Arrivé(e) au contact des lèvres de l’autre, il va falloir ouvrir la bouche. Si tu ne le fais pas et que l’autre le fait, c’est une invitation à le faire ! Ouvrir la bouche ne veut pas dire ouvrir grand la bouche comme chez ton ami le dentiste…

Il faut garder la mesure et t’adapter à la bouche de l’autre. C’est donc une bonne dose de feeling qui te fera réussir un baiser. Une fois la bouche entrouverte, tu vas gentiment avancer ta langue à la rencontre de celle de ton partenaire. Le premier contact peut parfois étonner, mais en général on devient vite fan !

A partir de là, faut pas déconner !!! Tu es ni un ventilateur ni un barbare. L’idée selon laquelle il faut « tourner » la langue n’est pas une obligation et ne signifie certainement pas faire du 10000 tours/minute. L’idée est de rencontrer la langue de l’autre et de « jouer » avec. Encore une fois, il faut faire dans la nuance : il faut voir ça un peu comme se prendre la main et se caresser ou encore danser un slow. Bien sûr cela peut se dégrader et devenir plus sauvage suivant l’intensité du rapport. Une des grandes forces du baiser est aussi de rapprocher les corps, progressivement tu vas sentir les formes adverses et le baiser se fera plus intense, tout du moins il y a de grandes chances que cela se passe comme ça.
Mais bon, mieux vaut ne pas attaquer comme une brute et déployer ta langue au fond de la bouche de l’autre façon h***** arrive en Pologne. Le terrain d’entente se situe généralement entre vos incisives respectives.

Comme pour le baiser simple, n’oublie pas de respirer par le nez et de faire des pauses. Il vaut mieux pécho un rythme fait de pauses que de partir pour une course d’endurance ! Après tu peux inventer des variantes et des jeux selon tes goûts… lécher, sucer… etc !

lematetpat |
leblogadylan |
Minestreet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Soilikeit
| Naheulcraft
| GRATTAGE ET JEUX DE GRATTAGE